Histoire et perspectives du sucre suisse.

Sucre Suisse SA approvisionne avec fiabilité la population helvétique en sucre. L’histoire de la société, par le biais de ses usines d’Aarberg et de Frauenfeld, est mouvementée.

Invention révolutionnaire pour l’Europe, difficultés initiales pour la Suisse.

A la moitié du 18e siècle, un chimiste allemand découvrit que la betterave fourragère pouvait être transformée en sucre. Peu après, la première sucrerie du monde ouvrit ses portes dans la Pologne actuelle. D’autres usines en firent bientôt autant en Allemagne. Si les premières tentatives de production suisse de sucre débutèrent en 1811, elles restèrent longtemps des échecs: soit elles manquaient de financement, soit elles devaient fermer peu après leur création par manque de betteraves. L’usine d’Aarberg fut finalement fondée en 1899, puis à nouveau en 1912.

Production modernisée et nouveaux défis.

Depuis sa fondation, Sucre Suisse SA continue d’investir dans les innovations. A l’heure actuelle, des installations à la pointe de la modernité sont en mesure d’assurer la transformation de 10 000 tonnes de betteraves par jour et par usine pendant la période des récoltes. L’augmentation de l’efficacité va de pair avec l’évolution de la politique agricole dans l’espace UE qui, ces dernières années, avait conduit à une détérioration des conditions économiques pour la production sucrière suisse. La politique agricole suisse joue un rôle important en regard de l’avenir de la production de sucre indigène.

Aarberg vous salue.

La sucrerie d’Aarberg fut mise en service déjà en 1899. Cependant, comme trop peu de betteraves furent plantées dans la zone d’approvisionnement, elle fit faillite en 1909. La banque cantonale de Berne acquit l’usine aux enchères, la sauvant ainsi de la ruine.

L’usine d’Aarberg en 1912.

Destruction et reconstruction.

En janvier 1912, un incendie dévasta entièrement la sucrerie. Pourtant, la même année en novembre, on assista à la nouvelle fondation de la Zuckerfabrik und Raffinerie Aarberg AG (ZRA).

L’usine d’Aarberg en 1916.

Même pendant les Première et Deuxième Guerres mondiales, l’approvisionnement de la population en sucre suisse fut assuré.

Chaufferie, 1923.

Centrifugeuses, 1924.

Station d’emballage des sucres en morceaux, 1925.

Prêtes pour l’avenir.

51 ans après la fondation de l’usine d’Aarberg, une deuxième sucrière importante entre en service à Frauenfeld. En 1997, les deux entreprises, jusque-là indépendantes, fusionnent pour créer les Sucreries Aarberg et Frauenfeld SA (SAF).

Malgré les défis posés par la politique agricole et une forte concurrence venant de l’étranger, Sucre Suisse SA représente toujours avec succès le sucre suisse issu de betteraves indigènes.

Communiqué après l'assemblée générale "Exercice 2017/2018"

Autres actualités

Communiqué de presse de l'Interprofession du sucre du 17 juillet 2019

download pdf

Les postes suivants sont vacants chez Sucre Suisse.

 

De la douceur en toute saison. Que vous préfériez préparer des gâteaux, des confitures ou des plats exotiques, voici des idées de menus qui réussissent à coup sûr.

Aller aux recettes