Trois bonnes raisons en faveur du sucre suisse.

Depuis plus de cent ans, les usines d’Aarberg et de Frauenfeld transforment les betteraves cultivées localement en sucre et sous-produits de qualité. Toute la chaîne de production destinée à fabriquer du sucre suisse est conçue selon des critères de durabilité maximale.

Emissions réduites
Les usines de Sucre Suisse SA fonctionnent au gaz naturel et sont équipées de chaudières performantes et modernes. Les installations de couplage chaleur-force garantissent une utilisation optimale de l’énergie: l’eau extraite des betteraves par évaporation est réintroduite dans le circuit hydrique et réutilisée en tant qu’eau traitée. La consommation d’eau des installations est ainsi pratiquement nulle.

Transports courts
La brièveté des trajets permet de réduire encore les émissions. De plus, 50% du volume de production global est acheminé par voie ferrée, ce qui constitue une solution particulièrement écologique. Grâce à des investissements pour un developpement durable et efficace de la production sucrière, les usines de Sucre Suisse remplissent aujourd’hui déjà les critères du protocole de Kyoto.

Recyclage intelligent
La pulpe de betteraves, qui représente un sous-produit de la production sucrière, est un fourrage apprécié. La mélasse et les pierres calcaires nécessaires pour purifier le jus sucré sont utilisées comme fertilisants. La terre résiduelle récoltée après lavage des betteraves est transformée en terreau par Ricoter.

Postes de travail

La culture des betteraves en Suisse revêt une importance économique majeure. Plus de 5500 agriculteurs suisses cultivent aujourd’hui des betteraves sucrières, sur une surface de plus de 20 000 hectares. Chaque année, 250 000 tonnes de sucre sont produites. L’économie sucrière suisse génère ainsi 250 millions de francs par an, ce qui correspond à environ 3000 postes de travail à plein temps.

Sécurité d’approvisionnement

En Suisse, le degré d’auto-approvisionnement en sucre atteint les 100%. 84% du sucre produit en Suisse est vendu à l’industrie de transformation de produits agricoles. Seuls 15% finissent dans le commerce de détail. Sucre Suisse SA contribue grandement à assurer la sécurité d’approvisionnement de l’industrie agro-alimentaire nationale et des ménages privés.

Compétitivité

L’économie sucrière suisse est concurrentielle. Sa production est écologique et autosuffisante depuis 2009, sans contributions directes de la Confédération. Malgré d’exigeants travaux de restructuration dans le secteur agricole, le sucre suisse ne coûte pas plus cher au consommateur que le sucre étranger.

Le sucre suisse remplit les exigences du label de qualité SUISSE GARANTIE, la marque de garantie d’origine des produits de qualité élevée issus de l’agriculture suisse. Des contrôles indépendants garantissent la production respectueuse de l’environnement, le renoncement au génie génétique et un processus de fabrication et de transformation entièrement réalisé en Suisse.

Une durabilité scientifiquement prouvée.
Selon une étude comparative de l’École polytechnique fédérale de Zurich sur le développement durable des chaînes d’approvisionnement du sucre blanc de betteraves suisses produit industriellement et du sucre blanc de canne brésilien produit industriellement, le sucre suisse, d’une manière générale, présente un meilleur bilan écologique. Plus d’infos à ce sujet dans la version abrégée ou complète de l’analyse. 

Les postes suivants sont vacants chez Sucre Suisse.

 

De la douceur en toute saison. Que vous préfériez préparer des gâteaux, des confitures ou des plats exotiques, voici des idées de menus qui réussissent à coup sûr.

Aller aux recettes